Accueil > Association > Conseil d'administration du musée > Stéphan LeBlanc

M. Stéphan LeBlanc

M.

Biographie

BIOGRAPHIE

Lieutenant-colonel Stéphan LeBlanc, CD


Le lieutenant-colonel Stéphan LeBlanc est originaire de Pointe-aux-Trembles, Montréal. De 1983 à 1988, il étudie au Collège Militaire Royal du Canada à St-Jean sur Richelieu où il complète un baccalauréat en administration et reçoit sa commission comme officier de l'Arme blindée. Au terme de sa formation initiale, il est muté au 12e Régiment blindé du Canada (12e RBC) à Valcartier.

Entre 1988 et 1990, en tant que lieutenant, il est employé comme chef de troupe sur les véhicules Cougar et comme officier de liaison d'escadron avant d'être muté à titre d'officier d'échange au sein du 8e Régiment de Hussards français cantonné en Alsace, dans l'Est de la France. Il y sert respectivement comme chef de peloton et, suite à sa promotion à capitaine, comme commandant adjoint d'un escadron de chars de reconnaissance AMX 10RC. En 1992, il est de retour au Canada et sert à l'école de l'Arme blindée à Gagetown, d'abord comme officier d'état-major puis comme chef de troupe et officier de cours. En 1995, il est de nouveau muté au 12e RBC comme capitaine de bataille de l’escadron B, cette fois sur les chars Léopard. Il sert ensuite au sein de l'escadron de reconnaissance du 12e RBC en Bosnie-Herzégovine avec la Force d’implémentation (IFOR), de juillet 1996 à janvier 1997, comme officier d’administration de l’escadron et commandant adjoint du camp Maple Leaf. À son retour il est muté au Quartier-Général du 5e Groupe-Brigade mécanisé du Canada (5e GBMC). Durant cette période, il participe à l’Opération Récupération (verglas), met en place un système de cibles électroniques sur le parcours de combat de Valcartier et agit, pendant trois ans, comme G3 Ressources et G3 État-major. Rappelé au Régiment en 2000 à titre de capitaine-adjudant, il prend ensuite le commandement de l'escadron de commandement et services au printemps 2001.

Promu major en décembre 2001, le lieutenant-colonel LeBlanc est été muté au Quartier-Général du Secteur du Québec de la Force terrestre (SQFT) comme officier d'état-major au printemps 2002. D’abord G1 Services, il revient du côté des opérations en tant que G3 Ressources du Secteur pour deux autres années et sert comme G3 intérimaire pour une période de trois mois avant son retour au 12eRBC en 2005 à titre de commandant adjoint du Régiment. À l’hiver 2006, nommé chef d’état-major, il est appelé à mettre sur pied l’élément de commandement national (ECN) de la FO 4-06 en prévision d’un déploiement. La FO 4-06 ne sera jamais déployée mais le lieutenant-colonel LeBlanc se voit remettre le commandement du Régiment de façon intérimaire lors du déploiement de son commandant en juin 2006.

Après presqu’une année complète à la barre du Régiment où il veillera à l’entraînement des escadrons A et D en vue de leur déploiement en Afghanistan, il passe l’année suivante au Collège des Forces canadiennes à Toronto afin d’y compléter le Programme de Commandement et d’état-major interarmées des Forces canadiennes. À l’été 2008, il est muté au Quartier-Général du Commandement de la Force expéditionnaire ("CEFCOM") à Ottawa et promu lieutenant-colonel à titre intérimaire afin d’assumer les fonctions de J7 - Responsable du suivi de la préparation des missions. Il se retire de la Force régulière en mars 2009 pour poursuivre une deuxième carrière à titre de consultant.

À l’été 2010 il se joint à la Première réserve de l’Armée de Terre, d’abord à titre de commandant intérimaire du 12e RBC (M), puis comme commandant en décembre 2010. En août 2011, il reçoit la Médaille du Jubilé de diamant de la reine Elizabeth II pour son implication régionale notamment lors des festivités du 140e anniversaire du Régiment. Le lieutenant-colonel LeBlanc possède une maîtrise en étude de la Défense du Collège Militaire Royal du Canada. Il est marié à Line Chevrette et ils ont deux enfants, Marilyne et Éric.